dimanche 27 juin 2010

Une définition de ce terme mythique: Civilisation

Étant donné que je traite en très grande partie, dans ce blog, de cette culture globale aussi connue sous le nom de civilisation, j'ai pensé présenter une courte définition de ce que signifie civilisation pour moi. Bien sûr, ma définition est inspirée tant de personnages tels que Crazy Horse, Tecumseh que de Derrick Jensen, Daniel Quiray, de mon ami Hag, John Trudell, Wanbli WiWohkpe ainsi que de mes propres observations, réflexions et expériences.


Civilisation

En gros, en très gros je définis civilisation comme étant une culture hiérarchique, basée sur l'agriculture et impliquant la création de villes, de cités (civilisation, du latin civitas, -tatis la cité; civis, is le citoyen.

Il serait probablement utile que je définisse aussi les termes hiérarchie, agriculture et cité.


- Cité:

Un centre de population établi de façon plus ou moins permanente, peuplé au point d'avoir épuisé sa base écologique et, de ce fait, nécessitant donc l'importation routinière (souvent de manière violente ou en menaçant d'utiliser la violence) de ses nécessités de base.


- Agriculture
(à distinguer de Horticulture, de Permaculture ou de Jardinage Forestier Comestible):

C'est la pratique qui consiste à prendre un morceau de terre: une forêt, une prairie ou autre, et d'en éradiquer toute trace de vie afin d'éliminer toute compétition et ainsi favoriser la culture de plantes domestiquées que les civilisés veulent y cultiver. L'agriculture, en labourant régulièrement afin d'empêcher la vie de faire ce qu'elle fait naturellement détruit le sol, l'humus, cette toile de vie composée de millions, de milliards d'organismes vivants qui créent la base de la vie terrestre. L'agriculture, ayant détruit ce réseau complexe de vie expose donc le sol aux vents, au soleil et aux pluies ce qui fait qu'on voit le sol se déssécher, disparaître dans les ruisseaux et par les vents. C'est ainsi que l'on voit par exemple des forêts luxuriantes capables de soutenir d'innombrables communautés, humaines et non-humaines, être transformées en déserts...


Hiérarchie:

L'hiérarchie implique qu'une personne ou un groupe puisse contrôler ceux perçus comme leur étant inférieurs. On confond souvent hiérarchie et organisation sociale. Par exemple, dans bien des sociétés indigènes traditionnelles intactes on voit des gens qui sont porte-parole auprès d'autres communautés. Ces porte-paroles n'ont pas de contrôle sur les autres membres de leur communauté. On voit aussi par exemple un excellent chasseur être choisi pour s'assurer d'une bonne chasse communautaire, ou une excellente soigneuse, ou des aînés(es) être consultés(es), et ainsi de suite pour les divers autres aspects de leur vie sociale.

Il y a bien d'autres choses qui, selon moi, caractérisent une civilisation, telles que: l'utilisation de la terreur de la part du ou des dirigeants afin de mieux contrôler leurs serfs; le contrôle de l'information; la division et la spécialisation des tâches; la militarisation; la conversion du vivant en marchandises communément appelée l'industrialisation, et j'en passe.

Une civilisation - une civilisation industrielle encore plus - est donc une culture écocidaire, génocidaire, et, bien sûr non soutenable.


- Misko

vendredi 25 juin 2010

The Imminent Collapse Of Industrial Society

http://www.countercurrents.org/goodchild090510.htm


The Imminent Collapse of Industrial Society

by Peter Goodchild

9 may, 2010
Countercurrents.org


Excerpt:

The collapse of modern industrial society has 14 parts, each with a
somewhat causal relationship to the next. (1) Fossil fuels, (2) metals, and (3)
electricity are a tightly-knit group, and no industrial civilization can have
one without the others...

vendredi 18 juin 2010

"Développement durable". Haha! Quoi! C'est sérieux!?

Y a-t-il encore quelqu'un qui croit qu'il est possible de faire du développement "durable"?

Y a-t-il encore quelqu'un qui croit que cette culture peut devenir soutenable?

Qu'est-ce que le "développement" si ce n'est l'industrialisation, la conversion du vivant en mort afin de faire de l'argent?

Si on se mettait à nommer les choses telles qu'elles sont réellement?

Si on se mettait à enseigner à nos enfants ce qu'est réellement cette culture?

Si nous nommions de façon plus appropriée chacune des facettes de cette culture qui est en train d'achever la sixième plus grande extinction massive d'espèces de l'histoire de la planète?

Quelques exemples:

Qu'est-ce que l'agriculture sinon la destruction, le déplacement et le meurtre de millions, sinon de milliards d'êtres vivants - arbres, plantes, bactéries, et des millions d'autres animaux?

Qu'est-ce que l'hiérarchie sinon un système permettant à une personne ou à un groupe de faire pratiquement tout ce qu'ils veulent avec tous ceux et celles perçus(es) comme leur étant inférieurs?

lundi 14 juin 2010

We are winning

"We are going to win. Day by day civilization becomes more brittle, more top-heavy. Day by day it becomes more clear to ever more of us that we must make a choice between civilization and the planet, and day by day ever more of us are choosing the planet. Day by day it becomes more clear that the earth itself and its wild members are beginning to fight back, and day by day they more strongly beckon us to join them." - Derrick Jensen

samedi 12 juin 2010

Désensibiliser et manipuler, ou comment demeurer au top

Si ceux au pouvoir peuvent manipuler et déguiser le "débat" à propos du meurtre de la planète en cette question à savoir comment mettre en oeuvre le "développement durable" (regardez comment ils l'ont déjà trafiqué en nommant l'industrialisation "développement") ils ont déjà gagné: nous nous disputons à propos de techniques pour sauver la civilisation, et non de manières de sauver la planète. Pire, ceux au pouvoir manipulent et déguisent régulièrement les batailles de discussions en cette question à savoir si des dommages sont réellement faits. Et même tandis que ceux que nous chérissons meurent de cancers, nous les laissons faire. La question devrait être: Comment empêcher ces psychopathes de continuer à tuer qu'on aime?

- Derrick Jensen

Diversion

Si des abuseurs peuvent vous faire continuer à parler de n'importe quoi et de tout excepté de leurs abus et de la façon que vous allez les stopper, ils ont déjà gagné.
- Derrick Jensen

Adieu Syndrome-de-Stockholmivilisation...

moi j'ai fini de te défendre et de m'identifier à toi. Ta culture n'est pas la mienne. Ton peuple n'est pas le mien. Tu es responsable de tes actes. Tu as détruit toute autre alternative afin de me forcer à m'assimiler et à me faire sentir coupable de 'tes' actes. Tu nous as attaqué, moi et mes proches, et tu continues implacablement à le faire. Tes actes m'obligent donc à me dresser devant toi étant donné que si tu n'es pas stoppé, tu risques de mettre un terme à la vie sur Terre.

- Misko

Redevenir plus humain

Se réhumaniser, se réensauvager c'est redevenir plus naturel, plus humain, plus sauvage; c'est défaire la domestication; c'est ré-établir de bonnes relations avec Tous - humains et autres-qu'-humains; c'est ré-établir, ré-inventer des cultures égalitaires et soutenables au lieu de cette culture dominante globale qu'est la civilisation. - Misko

Not questionning someone's premises...

...(including mine) amounts to ceding the choice of ballefields to whomever chooses these premises.

This analysis applies not just to big armies, and not just to discourse, but to all conflict. It certainly applies to stopping civilization from killing the planet. Right now, what are the battlefields on which we are encouraged to - allowed - to fight? We are encouraged to vote. But of course we all know the old Wobbly saying: 'If voting made a difference it would be illegal'. And in any case, our choices of whom/what we can vote for are strictly limited. No matter whether a Republican or Democrat wins, we lose. We are encouraged - allowed - to use the courts, and while of course we may get the occasional win there, we must never forget by and for whom the courts are set up. We are encouraged - allowed - to write, so long as we never mention social change and violence in the same paragraph. We are encouraged to recycle, to shop green (so long as we shop), and so on.

Much more interesting are the fields we are not encouraged - allowed - to choose for our battles. Who chooses for us? What fields are off-limits, and why? Who has declared them off-limits? Whyhave we ceded this territory?

- Derrick Jensen
Endgame 2

Brève définition de la Bête - Civilisation

Civilisation


Je définirais très brièvement la civilisation comme étant une culture hiérarchique basée sur l'agriculture, et qui implique la création de villes (civilisation, du latin, civitatis signifiant cité-état; civis signifiant citoyen). les cités, les villes étant des centres de populations plus ou moins permanents et assez peuplés pour nécessiter l'importation routinière (souvent forcée) de nourriture et autres nécessités de base.

L'histoire de n'importe quelle civilisation est donc l'histoire de la montée d'une ou de plusieurs cités-états, suivie de l'effondrement inévitable. Car ce sont des régions non-soutenables en constante croissance entourées par des campagnes de plus en plus hyperexploitées.

vendredi 11 juin 2010

Civilisation - Les derniers moments

J'ai souvent entendu des gens dire que cette civilisation globale est comme un train, que (presque) personne ne veut ou ne peut stopper, et qui va bientôt se fracasser contre le mur que peu de gens voient et dont très peu d'autres ne veulent admettre l'existence.

Mon point de vue est sensiblement différent.

Je considère que ce train a commencé à se fracasser contre le mur il y a environ douze mille ans lors des premières catastrophes écologiques et ethniques qu'il a causé. Seulement, les proprios de ce train, aidés de leurs employés ont réussi à trouver de la matière première et de construire de nouveaux wagons à l'arrière.

Mais maintenant, la matière première de la planète a presque toute été utilisée au profit de ce train, et surtout au profit de ses proprios.

Donc, je m'attends à ce que les proprios, les dirigeants réduisent la taille de leur train afin que la "ride" puisse continuer.

Quelqu'un va-t-il boucher ce foutu méga volcan de pétrole dans le Golfe...

...qu'on puisse enfin retourner à notre vie normale de, "fabriquer-de-la-merde-vendre-de-la-merde-acheter-de-la-merde" sans se sentir coupable! Au moins avec l'effondrement des autres écosystèmes à travers la planète, on est habitué et on a oublié comment étaient ces forêts luxuriantes et ces océans avant de devenir des vastes champs de blé d'inde, des stationnements, des villes, des banlieues, des déserts et des mares toxiques pleines de déchets et de plastique et on les voit pas à chaque jour aux nouvelles comme avec cette Mer Morte, ou Mourante...